jeudi 29 mai 2014

Pour l'amour de l'amauti

Les sculptures sont une partie importante de l'économie et de la tradition inuit.


Vous le savez, j'adore les amautiik (c'est le pluriel d'amauti).

J'en ai un 4 :
  • un blanc traditionnel avec les "bavettes" en avant et en arrière possédant la coupe du Nunavik),
  • un brun (acheté au Nunavut, parfaitement ajusté pour les 0-18 mois),
  • un vert (le premier que j'ai fait moi-même, hyper chaud pour les -50°) et
  • un blanc-bleu-rose (de mi-saison que j'ai fait pour ma dernière).

En discutant de porte-bébé avec une amie, j'ai décidé de ressortir mes anciens posts sur le sujet:

Un amou-quoi? Un amauti.
Publié le 26 novembre 2010, sur mon défunt blog www.cynthiadécouvreiqaluit.blogspot.com

Ma plus récente découverte, le porte-bébé traditionnel inuit: l'amauti. Je dois avouer qu'il fait peur: un énorme manteau-poncho avec un large capuchon et le dos élargi pour que le bébé se colle sur le dos de sa maman. Chaud, pour cela, je n'en doute pas une seconde, il y a même de la fourrure de coyote le long de la capuche pour brisé le vent lors des blizzards. Mais comment suis-je supposée mettre mon bébé là dedans, moi? Grâce à technologie d'internet, quelque clic: "amaaq", le terme inuit pour mettre le bébé dans l'Amauti. C'est simple, tu soulèves le bébé au dessus de ta tête, glisses ses pieds le long de ton dos, lève la capuche bien haut pour faire sûr que le bébé glisse bien creux, et voilà! euh...
Essai numéro un: eh bien, elles sont vraiment douées les Inuites, mettre un bébé là dedans. Et c'est sensé être confortable?
Essai numéro deux: Je réussis à mettre le petit, et je fais un aller-retour jusqu'au dépanneur, à moins de 50 mètres de chez moi. Bon, je comprends comment ça marche, surtout, le petit à aimer ça!
Depuis l'essai numéro deux: Génial. Vraiment, génial. Finit l'habillage interminable du bébé en hiver. Une tuque et zoup, dans le manteau avec maman. Si les Québécoises savaient, elles adoreraient l'hiver. C'est là qu'on voit comment un peuple du Nord s'est vraiment adapté à son climat. Confortable, pratique, élégant... génial!
Un amou-quoi? Un amauti.
Enfin, il y a pas de mauvaise température, juste des gens mal habillés.

 

Qu’est-ce qu’un amauti?
Publié le 13 novembre 2012, sur mon défunt blog www.cynthiadécouvreiqaluit.blogspot.comD'après de nombreuses lectures sur le sujet, dont le livre "Amauti, I like my Hood to be full" 
1.    L’amauti est le vêtement qu’utilisait les femmes de l’Arctique, alors que les principaux tissus disponible était les peaux d'animaux. La fourrure de caribou ou de phoque était tournée vers la peau de la femme et du bébé pour les tenir bien au chaud. La fonction première est donc de combler le besoin de se vêtir, car avec ou sans bébé, les femmes le portaient. 
2.   Sa seconde fonction est de protéger le bébé. Traditionnellement, la mère inuite était en constant contact avec son bébé. Elle le portait jusqu’à ce qu’il marche et dormait à ses côtés (dans l’igloo, toute la famille dormait sur la même plateforme, mais le bébé avait une place privilégié collé contre sa maman). L’amauti sert donc à protéger du froid et aussi des éléments.
3. La proximité maman-bébé de l'amauti favorisait l’allaitement (et distançait les naissances) et l’attachement des familles traditionnelles « cousus serrées. »
4.   Une autre fonction encore aujourd’hui très importante de l’amauti, c’est de libérer les mains de la femme. Ce porte-bébé sert au transport du bébé et à donner la liberté à la femme de continuer ses activités quotidiennes. L’amauti d’hiver comme celui d’été (ou d’intérieur) sont très présent dans le quotidien des femmes et je n’ai encore rencontré aucune mère inuite n’utilisant pas d’amauti.

5.   Enfin, comme certaine société ont leurs traditionnelles ceintures fléchées, l’amauti fait partie de l’identité, de la culture inuite. Pour eux, c’est un symbole important et respecté.

Note:
Pour celle qui aimerait s’en procurer un, je suggère de faire affaire directement avec des Inuites, soit en affichant votre demande sur le site le réseau Iqaluit sell/swap de Facebook ou avec Suzie de Yellowknife sur www.amautibaby.com
MERCI DE RESPECTER LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DES INUITS
(c'est pour ce soucis de respect de la tradition que la vente de patron d'amauti est interdite.)
Pour mieux comprendre ce thème, on lit la section "informations" sur le site web Amauti Baby :
"The amauti pattern belongs to all Inuit women. Due to the sensitive nature of the amauti pattern, I do not give patterns away. It's important to me to keep the amauti pattern protected within the Inuit culture.

Inuit are concerned that their artistic creations and cultural heritage is being misappropriated by non-Inuit. These activities are undermining such small-scale, community-based enterprises like my own. If southern manufacturers start producing Inuit-inspired amautik, they will put me and other Inuit women out of business and Inuit will lose control over one more element of our culture. The kayak, the anorak, and the parka have already gone down this road. ..."

Un café au lait et une petite matinée tranquille


Un café au lait
et une petite matinée tranquille pendant que les enfants s'amusent aux Lego
(Merci, M. Lego, quel coup de génie!)

Une balle de laine, puis une autre.
6 personnes nous ont encouragé sur www.fundo.ca avec le don de 125$,
donnant comme récompense une poupée naissance ou une toile à l'aquarelle.
Alors, j'ai beaucoup, énormément de travail sur la planche.

Il vente à écorner les bœufs.
Le dépotoir brûle depuis plus d'une semaine.
Catastrophe écologique en plein milieu d'un bout de planète quasi-vierge.
Paradoxe perturbant.
Perturbant la faune et la flore.


*****

Petit jeu de devinettes,
puisque c'est la mode sur les blogs de maman, ces jours-ci...

Qui est-ce qui pourrait m'aider à reconnaître ce qui pousse dans mon petit potager?

Nous n'avions que planté du basilic et du persil...
Au fils des jours, les enfants y ont enterré des graines de poivrons, des pois, des pépins de pommes...

Plant mystère no.1

Plant mystère no.2

Plant mystère no.3

lundi 26 mai 2014

Coloriages sur la naissance




L'illustratrice de notre livre Ma mère, c'est la plus forte: une histoire sur la naissance, Andréann Larouche, a mis plusieurs dessins à colorier sur son blog coloré. Merci Andréann! 



 


C'est avec grand plaisir que j'annonce aujourd'hui qu'un avant-propos d'Isabelle Brabant, sage-femme, sera inséré dans notre livre. Merci Isabelle!
  
Je veux aussi remercier tous ceux et celles qui se sont procuré le livre sur www.fundo.ca. Ça fait vraiment plaisir de voir tous ces noms connus et aussi des gens de partout au Québec et jusqu'en France qui croient en notre projet.
Merci énormément!

Pour ceux qui aimerait télécharger un extrait du livre, suivre ce lien: www.viewdocsonline.com/document/dz8qyj


Feu de camp sur la Road to Nowhere


Si vous passez Iqaluit, la Road to Nowhere vaut le détour.
Une rivière y coule et il s'agit d'un endroit convivial pour s'éloigner un peu de la ville et faire un feu de joie.
Bonne journée!

mardi 20 mai 2014

Félicitation Léïto!

J'ai la tête pleine d'idées, de thèmes, de folies!

J'aimerais vous parler du génie des qamutiq, ces traineaux inuits attachés avec un ingénieux système de cordes qui rendraient jaloux tous les scouts à la ronde. J'aimerais vous parler de la beauté de la mer, lorsqu'on sort dehors à la première urine du matin et que ce n'est qu'elle qu'on aperçoit à l'infini.
J'aimerais vous parler des sportifs sur la baie en ski de fond, en la randonnée et en cerf-volant de traction. J'aimerais vous parler de mes enfants qui s'émerveillent en trouvant des ossements et des coquillages lavés par le sel et doucement transporté par la marée jusqu'à la plage à moitié couverte de glace.

Rien de tout cela pour aujourd'hui parce que je trouvais vraiment important de prendre le temps de féliciter mon cher neveu Léïto qui a remporté le prix du kiosque le plus original à l'expo-science de sa région, il y a une semaine.
Félicitation Léïto!!!

Depuis plus d'un mois, Léïto en parlait et en rêvait. Son thème: les volcans. Toutes ses matières scolaires, ses lectures, ses créations, ses calculs, ses mots de vocabulaires tournaient autour des volcans! Et son travail acharné l'a mené à une superbe journée de présentation orale devant des enseignants impressionnées et des élèves curieux. Super expérience pour un enfant de première année!

Félicitation aussi à son enseignante qui est sa maman. J'ai récemment lu qu'environ seulement 10% des parents possédaient la motivation, l'organisation et la confiance pour permettre à leurs enfants d'atteindre tous les objectifs de développement scolaires et sociaux dans cette approche personnalisée et originale qui est l'école à la maison.

Enfin...
Quelques photos d'Iqaluit, en cette fin de semaine de "Victoria Day", comme on dit ici!

Les corbeaux, un oiseau des plus populaire ici!




À marée haute, les pistes de motoneiges, aux entrées de la Baie, étaient un peu inondées...

Voilà comment commencer la journée du bon pied! J'aimerais vraiment que vous veniez voir par vous-même comme c'est magnifique.

Et voilà, déjà quelques moustiques de décongelées. Elles sont précoces: on n'est qu'en avril. Les prédictions populaires suggèrent qu'on aura un été avec beaucoup de moustiques; c'est leur revanche pour l'an dernier, alors qu'on l'a eu douce.

Mes hommes en petite expédition.
À droite, un qamutik, servant autant aux motoneiges, aux chiens de traineaux et aux enfants qui glissent (en format réduit).


Ici, un qamutik tiré par une motoneige. En fait, saviez-vous que les Inuits ne placent pas leurs chiens à la queue leu leu (comme dans la tradition des Autochtones au Sud), mais en "arc" au devant de leur qamutik et que ceux-ci s'assoient sur leur traineau plutôt que de se tenir debout à l'arrière dans une position qui les placerait trop exposé au vent.

Grâce au transport par canalisation qui passe au-dessus du sol (à cause du pergélisol et du roc sur l'Île de Baffin) nous avons une belle poutre de gymnastique à même notre cours! Excellent exercice pour le périnée, il paraît.

La maison de naissance de Chicoutimi a utilisé des images de notre livre pour une activité spéciale où l'on demandait aux enfants de dessiner la suite d'une naissance. Merci beaucoup!
Il reste encore 10 jours à la prévente de notre livre https://fundo.ca/fr/projects/242 et nous avons à présent atteint 99% de notre objectif de financement!!! Encore au moins un livre à vendre, passez le mot!

jeudi 15 mai 2014

Ho! ho! ho! Joyeux Noël!

Voilà!
15 mai 2014 et une belle bordée de neige
Les flocons sont parfaits pour une petite bataille de boules de neige
ou un géant bonhomme de neige.

Les enfants sont fous de joie.
Ici, personne ne chiale sur la température,
Après-tout, on n'a aucun contrôle...
Alors, mieux vaut sortir les carottes et son cœur d'enfant!

Il ne manque que la carotte pour le nez!
 
 

Pour son anniversaire, mon trésor souhaite deux choses: un gros gâteau au chocolat avec du crémage au chocolat et une pinata pour s'amuser avec ses amis.
Faire une pinata est un projet assez amusant qui s'étire sur toute la semaine puisqu'il faut recouvrir une boîte de beaucoup de couches de papier afin de la rendre très résistante.
Rien ne vaut la bonne vieille colle maison: farine + eau !

samedi 10 mai 2014

Nous avons retrouvé Biscuit!

 
Vous vous rappelez d'un certain "Biscuit"? Oui, oui, le petit phoque de Cannelle, dans Passe-Partout. Voilà, on a retrouvé Biscuit, ou son petit jumeau, fabriqué en vraie fourrure de phoque par une artisane locale!

 
Si vous saviez comme je suis contente que la neige commence à fondre, youpi!
On a sorti les vélos, avec ou sans pédales, tout le monde s'amuse.
Dire qu'il y a trois semaines, se tenait à Iqaluit le carnaval Toonik Tyme avec son concours de construction d'iglou.
 




Depuis longtemps, je voulais faire de la peinture maison, écolo et non-toxique, avec des teintures de ma cuisine (café, épinard, betterave, carotte...) Mon fils a trouvé une plume de corbeau dehors et avait besoin de peinture pour écrire à la plume, comme dans l'ancien temps.
 
Première tentative de peinture.
Couleur brune: un petit expresso et de la farine pour l'épaissir.
Ça marche moyen, la petite a adoré, mais la texture n'avait rien à voir avec de la "vraie" peinture. Alors, si vous avez une bonne recette, laissez-moi un commentaire, svp.

 
Biscuit qui regarde mon livre "Ma mère, c'est la plus forte" sur ma liseuse. Aujourd'hui, nous avons atteint 74% de notre objectif de financement!
Merci!!!
Et n'hésitez pas à passer le mot à toutes vos amies enceintes ou ayant des enfants entre 3 et 10 ans de se réserver un exemplaire du livre durant la pré-vente de mai. www.fundo.ca

mercredi 7 mai 2014

C'est le printemps quand...

C'est le printemps quand...


On sort les bottes d'eau;

 Les rues sont emplies de flaques;

 On fait notre premier camping;








On sort dehors sans manteau;










On aperçoit le lichen sur les roches;











Et zooop, youppi, la neige n'est pas encore complètement disparue!





SUIVEZ CE BLOGUE... Environ 1 fois par semaine, j'écris sur le Nord, ma maternité...

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement
"C'est l'histoire de la naissance de ma petite soeur" Mat - fils de l'auteure

Nombre de visiteurs