mardi 19 août 2014

Une zone zen


« Voyez-vous pourquoi je vais aider des femmes à accoucher chez elles! Eh bien! À cause de leur folie, de leur sagesse, de leur impératif besoin de pouvoir demeurer elle-même, de se fier à leur senti, à leur côté sauvage » 

-        La sage-femme Danielle Mercier, De l’aube au crépuscule


Au pied de mon lit, je me suis aménagé dans aune petite « zone zen » pour me détendre, m’étirer, bouger au rythme de ma respiration. Mon premier professeur de yoga prénatal, Maureen, disait que si nous n’avions le temps que pour un seul exercice par jour, la position du chat (à quatre pattes avec mouvement du haut de la colonne vertébrale jusqu’au sacrum) est un des plus bénéfique car en plus de soulager nos organes du poids de notre bedaine, il crée de la place pour le fœtus et l’aide à bien de se positionner.  


Dans mon petit coin détente et yoga, j’ai déposé une chandelle en cire d’abeille et une oeuvre en pierre à savon d’un artiste inuit, c’est mon amoureux qui l’a ramené d’Igloolik. À mon avis, la sculpture représente la maman ourse avec son chéri. J’aimerais bien donner naissance comme j’ai conçu mon bébé, après tout, « ce sont les mêmes hormones, les mêmes parties du corps, les mêmes sons, et un besoin semblable de sécurité et d’intimité qui sont en jeu non seulement lorsqu’on fait l’amour, mais aussi lorsqu’on donne naissance. » (Julie Bonapace, Accoucher sans stress, p.63)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

SUIVEZ CE BLOGUE... Environ 1 fois par semaine, j'écris sur le Nord, ma maternité...

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement
"C'est l'histoire de la naissance de ma petite soeur" Mat - fils de l'auteure

Nombre de visiteurs