jeudi 30 avril 2015

Jeudi confession: J'ai laissé les enfants jouer avec de l'eau




L'eau, cette ressource si précieuse. Distribuée quotidiennement dans notre réservoir familial par le camion citerne de la ville. J'ai laisser les enfants jouer avec, la "gaspiller" pour apprendre par le jeu.

Jouer aux petits scientifiques, c'est une idée que j'ai vu passer sur un blog de maman (Pétunia et Cie). Et ce matin, ça prenait donc une activité facile pour changer les idées des enfants. Ils ont commencé avec les moules à glaçon, puis ce fut le tour de tous les verres de la maison à être victimes de mélanges de couleurs "scientifiques", puis ils ont fini dans le bain!!!!

Bon printemps.
Yé!!!!   Enfin mai!!!!!


En parlant du printemps, ça faisait longtemps que je n'avais pas mis de photo d'Iqaluit de mon quotidien (ma caméra a rendu l'âme...) Voici notre petite joie de printemps: on a sorti les vélos!!!!

jeudi 23 avril 2015

Avril



Belle surprise ce matin sur le blogue de Marie-Noëlle Marineau, un article sur Ma mère, c'est la plus forte.

La gagnante du concours du 500e exemplaire est Émilie Ouellet.
Félicitation Émilie.
Et merci à tous!

Ici à Iqaluit, le printemps rime avec temps doux et longues journées.
Le soleil se lève vers 5h et bébé suit!
Ouf, là là, ça me prend VRAIMENT un rideau!!!!!
(ou une gardienne pour occuper bébé-je-veux-de-l'attention de 5h à 8h!)


dimanche 12 avril 2015

Une femme nue dans un livre pour enfants - 500e exemplaire



Livre Ma mère, c'est la plus forte: une histoire sur la naissance

Note: * Cet article a été publié une première fois en avril 2015; au 1er janvier 2016, nous parlons plutôt de 1600 livres.



On m’a reproché d’insérer des illustrations d’une femme nue et d’utiliser le mot « hormones » dans un livre jeunesse. On a ri du mode d’édition de mon livre, aussi. Il fallait oser. Aujourd'hui, j’ai vendu le 500e exemplaire* de Ma mère, c’est la plus forte – une histoire sur la naissance.


Un "gros vendeur" 
500 exemplaires*, c'est beaucoup!
C’est le nombre d'exemplaires dans lequel un livre ou un roman au Canada est souvent imprimé. Comme me disait un ami qui œuvre dans l’édition : 

« 500*, ce n’est pas encore un bestseller
mais - wow! - c’est un gros vendeur ».


Quelques faits :

  1. De Gaspé à Alma, de Senneterre à Boucherville, près de 30 libraires indépendants ont vendu des exemplaires de notre livre indépendant!
  2. Mon blog est passé d'une centaine de visites par mois à une centaine de visites par jour. (Vive les réseaux sociaux)
  3. Nos principaux points de vente : les boutiques de maternité, les organismes en périnatalité et les studios de yoga
     
  4. Réalisé pour tous les milieux, une classe de premier cycle de Montréal et un centre d'éducation à la condition féminine possèdent un exemplaire de Ma mère, c’est la plus forte
     
  5. Le livre a traversé l'océan!!!! En plus d'avoir un point de vente en France, Belgique et en Suisse, deux revues européennes l'ont présenté dans leur section « Suggestions de lectures ».

Et merci encore d'avoir cru en notre projet!!!!!

                    Cynthia !



Note: * Cet article a été publié en avril 2015, au 1er janvier 2016, nous parlons plutôt de 1600 livres.




AVANT DE QUITTER...
Prenez 2 minutes pour faire connaitre le livre, venez
 "aimer" notre page facebook...



Disponible sur www.amazon.ca
(évalué 5 étoiles!!!)

vendredi 10 avril 2015

Des petits projets au quotidien


Ils est 16h30, les enfants rentrent avec de belles jouent rouges et ma petite voisine me montre son pantalon de neige déchiré. C'est comme ça, même les enfants des autres savent que j'ai toujours ma machine à coudre à la porté de la main, et que juste l'idée de jeter un morceau de vêtement encore si neuf me fend le coeur. Alors, je lui ai réparé sa culotte de neige. Une affaire de cinq minute!

Ces jours-ci, les formes sont à l'honneur et voici quelques suggestions pour créer, recycler, jouer:

1. Une série de carrés = un serpent pour bébé!


2. C'était l'anniversaire d'un ami et mon grand voulait lui offrir une couronne type Waldorf 
(vous vous rappelez celle que j'avais fait pour ma cocotte http://lasaisondumammouth.blogspot.ca/2014/09/laine-et-feutrine.html )

Quelques triangles sur de la feutrine.
Et une "suite logique" d'orange et jaune.



Ainsi qu'une "suite logique" de blocs Lego rouge et bleu.
J'ai fait la finition, mais c'est tout, ce n'était pas mon projet :)

3. J'ai une tonne de foulard tricoté avec amour.
Celui-ci, je l'ai reconverti en pantalon pour ma cocotte. 
J'ai coupé le foulard en 3 pièces: les jambes et le centre des fesses pour élargir aux cuisses jusqu'à la taille. 


4. Premier grand projet réalisé par mes enfants : un BBQ et de la nourriture en feutrine. 
J'ai prêté ma machine (sous supervision) à mon grand pour la première fois pour la grille du four.


Les saucisses sont des rectangles devenus cylindres.
La patate jaune est un ovale.


Cocotte voulait faire une betterave. Je lui ai tracé un patron sur du carton et elle l'a tracé et découpé tout seule.  




Et vous, quels sont vos projets de printemps?



SUIVEZ CE BLOGUE... Environ 1 fois par semaine, j'écris sur le Nord, ma maternité...

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement
"C'est l'histoire de la naissance de ma petite soeur" Mat - fils de l'auteure

Nombre de visiteurs