samedi 16 mai 2015

Fêter nos enfants sans surconsommer

Quand les enfants étaient petits, c'était facile. Mais cette années, ils avaient assistés à quelques fêtes avec beaucoup de cadeaux (une quasi-obligation de chaque invité), des gugusses comme prix de présences et les fameux sacs surprises (remplis de bidules Dollarama qui finissent dans les poubelles, brisés en miette en moins de cinq minutes). 
Alors, comment expliquer la simplicité aux enfants? 
Comment expliquer au fêté et aux invités que les cadeaux ne sont pas nécessaires, que l'on invite nos amis pour le plaisir de passer du bon temps ensemble? 
J'ai finalement dis les choses tel quel. Ce fut un superbe après-midi.

Une couronne d'anniversaire Waldorf. Je lisais qu'on pouvait s'inspirer de la saison pour la décorer. Mais, comme je n'avais VRAIMENT pas envie de coudre des bancs de neige (oui, oui, c'est cela, "mai" à Iqaluit), je lui ai fait une couronne feu/soleil.

Ce gâteau-fruits plait à toutes les restrictions alimentaires des invités. Et puis, on avait déjà des petites sucreries qui venaient avec notre pinata. Imaginez, les "suçons de fruits" furent PLUS populaires que les "vrais suçons"!

Notre pinata en papier mâché. Avouez qu'il y a quand même du progrès, comparé à celle de l'an dernier (hihi, j'ai effacé la photo de l'an dernier.)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

SUIVEZ CE BLOGUE... Environ 1 fois par semaine, j'écris sur le Nord, ma maternité...

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement
"C'est l'histoire de la naissance de ma petite soeur" Mat - fils de l'auteure

Nombre de visiteurs