samedi 17 octobre 2015

Imaginez faire votre épicerie pour un an, d'un seul coup…

Le Anna Desgagnés qui a passé la semaine dans la Baie de Frobisher.

Imaginez faire votre épicerie pour un an, d'un seul coup… combien de boites de macaronis achetez-vous? De rouleaux de papier de toilette? De pots de beurre d'arachides?

Puisqu'au Nunavut, le coût de la vie est cher, plusieurs citoyens n'hésitent  pas à faire une commande au « Sud » et à envoyer celle-ci sur d'énormes navires-cargo munis de grues (voir la photo ci-dessus du Anna Desgagnés). Ces mastodontes réapprovisionnent la ville de voitures, matériaux de construction, épicerie non périssable, meubles et tous autres biens qui seraient dispendieux d'acheminer par avion sur ces îles isolées du nord du Canada.

La marée haute de 20 h 00 d'hier soir a permis de ramener à terre ferme deux barges tirées par des bateaux-remorques jusqu'à la plage d'Iqaluit. Si, comme adulte, on peut se sentir dépassée d'avoir son salon envahi de conserves de tomates en dés et de petits pois, de boites de linguine et de céréales; pour les enfants, c'est Noël! Une boite après l'autre, ils ne veulent rien manquer du chocolat, des biscuits soda et des poches de farine. Ils savent que quelques morceaux de vêtements et probablement des jouets, aussi, se sont glissés parmi les boites soigneusement préparées pour remonter le Saint-Laurent jusqu'à l'Arctique.


Cette année, un ami s'est procuré un bateau pour naviguer en mer et nous avons eu la chance de voir Iqaluit d'un autre angle… mal de mer inclus.


Iqaluit vu d'un autre angle

Un énorme merci au Métro Fort St-Louis de Boucherville pour nous avoir préparé 20 kilos de gruau, 20 kilos de cassonade, 24 pots de confitures, 12 pots de beurre d'arachides, 24 litres d'huile d'olive et végétale, 3 kilos de pépites de chocolat, 60 conserves de tomates en dés, 40 conserves de pâte de tomates, 10 boites de céréales, 70 kilo de nouilles, 20 kilo de riz, etc. MERCI!!!!

Merci aussi à belle-maman pour les diverses courses de dernière minute.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

SUIVEZ CE BLOGUE... Environ 1 fois par semaine, j'écris sur le Nord, ma maternité...

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement
"C'est l'histoire de la naissance de ma petite soeur" Mat - fils de l'auteure

Nombre de visiteurs