samedi 3 octobre 2015

Un nouvel amautik: passer au suivant

Coucou! Bon matin! Vous ne devinerez jamais ce qui m’est arrivé...
J’étais dans un bureau du gouvernement pour régler des papiers pour Bébé Neuf. Dans le Nord, il faut savoir être patient, ne pas s’en faire et ajornamat! Puis, là, une superbe dame, le visage rond, les sourcils qui se soulèvent pour répondre l’affirmative, commence à me questionner poliment à propos de mon amautik. – Vous savez, celui que je me suis fabriqué quand Petite Puce est née, un amautik pas trop chaud, pour le « Sud », en tissus recyclés. Une épaisseur découpée dans une vieille couverte de coton et l’autre avec les petites couvertes bleues qu’ils offrent dans les avions.  – Alors, voilà, elle me sourit et m’explique : il ne faut JAMAIS coudre un amautik dans un matériel extensible. Et puis, je vais avoir froid avec ce manteau porte-bébé trop mince (même si, bébé, blotti dans mon dos, est une vraie fournaise ambulante). En effet, en ce début octobre, une fine couche de glace dans les flaques nous rappelle le besoin de bien s’habiller avant de sortir. Et puis, maintenant, regardez la photo ci-dessus… elle m’a offert un superbe amautik neuf. Noir, propre, majestueux. Fais à la main par une femme inuite de la capitale nunavummiut. Simplement parce qu’elle me voit souvent marcher avec les enfants et qu’elle est extrêmement généreuse et qu'elle souhaitait que ce manteau traditionnel à la femme serve à quelqu'un. Génial, quel privilège!!! Merci!!! Qujaqnamik!!! Nakurmik!!!
Mais, il y a un hic: à la suite à la naissance de Bébé Neuf, une amie m'a trouvé un patron et m'a aidé à coudre mon propre amautik (photo ci-dessous). Alors, j'ai hésité à accepter l'amautik noir. Puis j'ai avoué à la dame posséder un amautik plus chaud à la maison... et non fait de tissus extensibles! Timidement, je lui ai demandé si je pouvais offrir ce précieux présent à une amie enceinte. Alors, s'il est à ton goût, de tout mon coeur, chère Mé, je te l'offre. Quant à mon amautik bleu, si la petite Laura qui vient au Pôle Nord bientôt l'adopte, il sera pour elle.

À plus tard!!! Siaruktaluk!!!

2 commentaires:

  1. Wow! Quelle générosité, et gentilesse, cette dame! D'une pierre, 3 heureuses - en comptant cette chanceuse Mé ;)

    RépondreEffacer
  2. oui! quelle chance! c'est un honneur.

    RépondreEffacer

SUIVEZ CE BLOGUE... Environ 1 fois par semaine, j'écris sur le Nord, ma maternité...

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement
"C'est l'histoire de la naissance de ma petite soeur" Mat - fils de l'auteure

Nombre de visiteurs