vendredi 5 février 2016

"Homeschooling": Une école alternative dans mon salon

Marionnettes de Sedna et des villageois de la légende.


Couture - École à la maison - Prise 1 
    
Une femme active une aiguille. Fil dessus fil dessous, un enfant s'approche. Il touche les couleurs et attrape des ciseaux. Un autre poursuit son projet de Légo en observant du coin de l'oeil. Il s'informe: "C'est laquelle, la marionnette de l'Esprit des oiseaux?"

Pour le passant ordinaire, cette activité, à priori banale, ressemble à une mère faisant de l'artisanat avec des enfants en jeu libre. Pour le pédagogue averti, cette scène n'a rien d'anodin...

Tambour traditionnel inuit, comme celui utilisé par le shaman dans la légende de Sedna.

Couture - École à la maison - Prise 2

Une enseignante accorde une importance aux travaux par projet et sait qu'en manipulant divers matériaux, les enfants apprennent beaucoup. Elle s'installe pour des travaux manuels et plutôt que de forcer les enfants à la tâche, elle développe leur volonté en les laissant d'abord observer la technique, afin que le désir de s'investir dans un projet soit intrinsèque.

Contrairement à la plupart des écoles occidentales qui placent généralement l'écriture et l'arithmétique sur un piédestal, le système scolaire nunavummiut et allemand ainsi que la pédagogie Waldorf reconnaissent l'importance d'enseigner les travaux manuels aux enfants. En plus de développer leurs habiletés motrices fines et de stimuler la créativité des enfants, c'est une zone spécifique du cerveau qui s'active lors de tel projet. Dans plusieurs cultures, on croit à l'importance de transmettre cette activité traditionnelle.

Une sortie à la bibliothèque est une composante de nombreux projets éducatifs.

Couture - École à la maison - Prise 3

Au-delà de la fabrication de ces marionnettes sur la thématique de l'Arctique, les enfants ont été fascinés par des sculptures de Sedna observées dans des lieux récemment visités. Sedna, la déesse de la mer dans la mythologie inuite, est présente à différents endroits dans la capitale nunavummiut. Avec leur enseignante, ils préparent un petit théâtre mettant en scène cette légende populaire qu'ils viennent de découvrir durant leur voyage à Iqaluit.

L'éducatrice a en tête des objectifs précis (elle exploitera des compétences transversales en plus de différents savoirs et savoir-faire). Elle connaît le Programme Éducatif et les sujets à aborder dans son école (ex: les Premières Nations). Elle sait aussi que les apprentissages sont favorisés par les émotions et le plaisir.

Une sortie au musée pour voir les animaux de la légende naturalisés.

Couture - École à la maison - Prise 4

Dans mon salon, cette semaine, j'observe cette petite famille qui scolarise ses enfants "à la maison". Il faudrait corriger et dire qu'ils font '"l'école au-delà de leur maison". Surtout, qu'une philosophie alternative permet aux enfants d'apprendre de différentes manières.

En regardant apprendre ces enfants, je constate que, comme eux, la vie me permet, en tant qu'adulte, d'apprendre tout les jours sans me clouer les fesses pendant des heures sur une chaise d'école.


Vous aimerez aussi:
L'école à la maison: portrait d'un élève de deuxième année, par Cynthia Durand, juin 2015.
En famille sur la Terre de Baffin, par Cynthia Durand, septembre 2015.

Blogues de familles faisant l'éducation à domicile de manière alternative:
http://www.laviechezlesvivants.com/
http://rebelle-des-bois.blogspot.ca/
http://demilunes.co/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

SUIVEZ CE BLOGUE... Environ 1 fois par semaine, j'écris sur le Nord, ma maternité...

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement

"Ma mère, c'est la plus forte", un livre pour déconstruire nos peurs face à l'accouchement
"C'est l'histoire de la naissance de ma petite soeur" Mat - fils de l'auteure

Nombre de visiteurs